Actualités publiques

Et si on jetait moins à la cantine ?

Par CHRISTINE DUMBOVSKI, publié le lundi 7 octobre 2019 11:21 - Mis à jour le lundi 7 octobre 2019 11:21
assiettes vides.jpg
Du 7 au 11 octobre, les collégiens de l’Eure sont invités à relever le défi des « assiettes vides » pour lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire.

Les chiffres du gaspillage alimentaires sont aussi impressionnants que révoltants : selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) un tiers de la production alimentaire mondiale serait perdue ou jetée chaque année.

En France, ce gaspillage est évalué à 10 millions de tonnes de la production à la consommation, en passant par la transformation, la distribution et la restauration qu’elle soit privée ou collective.

Les collèges n’échappent à ce non-sens écologique et économique : sur chaque plateau servi à la cantine, 100 grammes en moyenne finissent dans la poubelle. A multiplier par le nombre de jours de classe dans l’année et par le nombre de demi-pensionnaires, on arrive à 6 tonnes par pour une perte financière estimée à un million d’euros pour le seul département de l’Eure. Si les collégiens eurois sont plutôt de bons élèves (la moyenne nationale est à 122 gr par plateau et par jour), il y a encore un effort à faire pour être au top.

Une semaine pour prendre les bonnes habitudes

Pour cela les collèges de l’Eure sont invités à participer, du lundi 7 au vendredi 11 octobre, au défi « assiettes vides ». Ce défi, organisé depuis 2014, par le Regal (pour Réseau pour éviter le gaspillage alimentaire) réunit des acteurs du secteur alimentaire pour tenter de réduire de moitié, d’ici 2025, ce gaspillage en Normandie.
Le principe est simple : faire des pesées de son gaspillage alimentaire pendant une semaine et se lancer le défi de le réduire. Sans oublier bien entendu de conserver ses bonnes habitudes anti gaspillage bien au-delà de cette semaine de sensibilisation.